Nouvelles BD 2016

Les vieux fourneaux T3: celui qui part

Couv_258072

Après deux albums en 2014, voici le troisième tome, très attendu, des Vieux Fourneaux ! Lupano et Cauuet se penchent cette fois sur le cas de Mimile, qui a passé sa vie à bourlinguer dans le Pacifique, entre bourre-pifs, rugby et amitiés au long court. Pirate un jour, pirate toujours ! En parallèle : Pierrot et son collectif Ni Yeux Ni Maitre jouent les abeilles tueuses, et Sophie apprend qu’à la campagne, on ne prend pas ses œufs de poule chez les vieilles chouettes. Bref, les « vieux fourneaux » sont de retour, pétant la forme !

 

Nouvelles série

Centaurus T1 Terre promise

Couv_237683

Un gigantesque « vaisseau monde » a quitté la Terre à l’agonie. Vingt générations se sont succédée depuis son départ. Sa finalité : trouver une planète susceptible d’accueillir nos descendants. Vera, satellite de l’étoile Proxima Centaurus, pourrait convenir. Envoyé en reconnaissance, un équipage va perdre la liaison avec le vaisseau et découvrir un monde qui ressemble à celui du Jurassique

Centaurus T2 terre étrangère

Couv_273728

Ça y est ! Une première équipe de reconnaissance a débarqué sur cette mystérieuse planète qui pourrait être LA terre d’accueil pour les habitants du vaisseau-monde en quête de planète habitable depuis plus de 400 ans. Mais qui dit mission d’exploration dit dangers potentiels, et ce ne sont pas les étranges visions de June qui vont simplifier les choses ni rassurer qui que ce soit.

Mattéo 1. Première époque (1914-1915)

GIBRAT Jean-Pierre

matteo01_78761

Près de Collioure, tout appartient aux de Brignac : « les vignes, les maisons, les gens, enfin leur travail ». Mattéo et son ami Paulin « en savaient quelque chose, ils y bossaient, et dur encore ! Le pressoir n?était pas que dans les chaix ». Quant à Juliette, l’amour de Mattéo, recueillie par les de Brignac à l’âge de trois ans, elle est considérée par « eux » comme un membre de la famille. Mattéo, qui « n’avait pas envie d’être charitable » pensait qu’elle « faisait juste partie des meubles ». En août 1914, quand éclate la guerre, cette « saleté de chien d’aveugle qui nous tirait dans la merde et bouffait nos gosses », le destin de Mattéo bascule. Fils d’un anarchiste espagnol, disparu à jamais en mer, Mattéo, parce qu’il est étranger, échappe à la mobilisation générale. Première contradiction : alors que son ami Paulin et les garçons de son âge partent à la guerre en braillant, le jeune homme, élevé par sa mère au biberon du pacifisme, ressent confusément la honte de rester à l’arrière, avec les femmes et les vieux. Paradoxe encore, plus insupportable celui-ci, Mattéo côtoie quotidiennement Juliette, quand celle-ci tremble pour Guillaume de Brignac, engagé dans l’aviation. Absurdité toujours : quand, taraudé par le remords de n’être pas au front aux côtés de son ami, et meurtri par la belle indifférence de sa Juliette, Mattéo se décide enfin à rejoindre les tranchées, Paulin, lui, est définitivement renvoyé dans ses foyers.

2. Deuxième époque (1917-1918)

Matteo2-couv_115131

 

1917. Toujours déserteur, revenu clandestinement d’Espagne où il s’était réfugié, Mattéo passe à Collioure embrasser sa mère. Nous sommes le 1er août, jour anniversaire de la mort de son père. Le soir même, il revoit Juliette, qu’il tente en vain d’emmener avec lui. Tendre soirée désespérante sur la plage.
Le lendemain, Mattéo, accompagné de Gervasio, l’ami de son père, embarquent pour Petrograd. Après trois de mer, les deux amis, en mission d’exploration pour le compte des anarchistes espagnols, sont au cœur même de la révolution qui s’embrase. C’est chez Amanda, la sœur de Gervasio, qu’ils se rendent. Mais en fait, elle et son mari sont en train de déménager « à la cloche de bois », pour fuir les diables rouges ! C’est donc Dimitri, leur fils, un anarchiste libertaire et sa bande, qui leur souhaitent une bienvenue braillarde et soviétique, à coups généreux de vodka. Très vite, ils se voient confier des missions. Mattéo, celle d’immortaliser la révolution de l’espoir grâce à l’appareil photo offert par la section anarchiste espagnole ; Gervasio celle de cuistot au comité du quartier.
Mattéo sillonne la ville : « à Petrograd, on ne mourrait pas que de froid, ça dérouillait », et ses convictions politiques, ses idées humanistes, ses espoirs en prennent un sale coup. Il fait des portraits de « pauvres types qui puent la misère », supposés être contre la révolution, et donc coupables, mais il trouve qu’ils ne ressemblent guère à l’image qu’il se faisait de « la noblesse russe pétant dans la soie depuis Pierre Le Grand ». Il est écœuré. C’est pour lui, le début des doutes, des interrogations complexes, des compromissions inévitables…

CASSIO 1. Le premier assassin

Stephen DESBERG et Henri RECULE

9782803626892_cg

R ome, 145 après JC. Lucius Aurelius Cassio, l’un des hommes les plus puissants après l’empereur Antonin, est assassiné par quatre tueurs cagoulés. Près de 2000 ans plus tard, Ornella Grazzi mêne l’enquête. Historienne acharnée, elle va tenter de faire toute la lumière sur les assassins de Cassio grâce à des textes signés de sa propre main, ultérieurs à sa mort, qui révèlent l’identité de ses bourreaux. A-t-il survécu ? S’est-il réincarné ? Tout devient possible.

2. Le second coup

arton2352

L ’archéologue Ornella Grazzi poursuit ses investigations autour de Lucius Aurelius Cassio, proche de l’empereur Antonin, mystérieusement assassiné. Elle en a retrouvé le tombeau ainsi que des traces laissant penser qu’il s’en était sorti et s’était vengé. Le premier assassin démasqué, la jeune femme rencontre opportunément un certain Lucas Tanhaüser, qui prétend l’aider à identifier le meurtrier auquel appartenait la main féminine retrouvée dans le tombeau de Cassio près d’Ephèse. Des lettres de femmes entraînent Ornella dix-huit siècles en arrière, à l’époque où, à Antioche, Lucius Aurelius jouait de ses talents d’avocat en faveur d’une famille patricienne. Repéré et convoité par Oasis, une splendide prêtresse, il était courtisé par divers partis, mais aussi pris pour cible par les agents d’un mystérieux commanditaire. Et tandis que le drame se noue dans le passé, l’archéologue s’aperçoit qu’elle n’est pas seule sur la piste du Romain, d’autres personnes prêtes à tout, entendant bien la doubler.

3. La troisième plaie

Cassio_03_94374

Q uelque part au cœur de la nuit, deux femmes s’affrontent au sujet d’un homme, Cassio. Plus tard, à Rome, cet homme succombe à quatre coups de poignard. De nos jours, entre la Ville Éternelle et Ephèse, Ornella Grazzi tente de percer le mystère de cet assassinat et de mettre à jour l’identité des tueurs. Livion, ami de jeunesse de la victime, et le fortuné Honorius démasqués, la jolie archéologue piétine. L’aide inattendue de la gouvernante de l’inquiétant Tanhaüser la conduit sur les traces de Cassio à Alexandrie, en 139. Ce dernier y cherche quelqu’un qui saura lui expliquer l’étrange pouvoir lui permettant de pénétrer dans un corps pour le guérir ou le faire souffrir. Au cours de son voyage, il croise de nouveau la route de Livion et Honorius venus à un mystérieux rendez-vous avec un certain Marcion, et de la belle Antinoé, qui pourrait bien être sa troisième meurtrière.

Bonne lecture

Advertisements
Categories: Bande dessineé, Comics, etc., Français

Post navigation

Comments are closed.

Create a free website or blog at WordPress.com.