Lectures d’été

Romans été 2013

Baby Love

Joyce Maynard

baby love

Elles sont quatre adolescentes – la plus vieille a dix-huit ans – confrontées chacune à une maternité précoce. Sandy, Tara et Wandy sont déjà mères. Jill pense être enceinte, mais son petit ami refuse de la croire. Sandy est mariée à un garçon de dix-neuf ans – qui renâcle à la vie conjugale. Les autres pères putatifs ont plus ou moins disparu dans la nature, mais peu importe. Ce qui unit ces gamines, c’est l’amour qu’elles portent à leur bébé, leur seule réussite, leur unique source de bonheur dans une vie d’une banalité terrifiante. Elles le gavent, le dorlotent, le déguisent, jouent avec lui comme à la poupée, et parfois, sans vraiment le vouloir, le malmènent un peu. Et cet après-midi-là, sur les marches d’une laverie automatique, leur lieu de rendez-vous favori, ce sont encore des rêves qu’elles font autour de leurs enfants dont elles parlent avec un optimisme désarmant. Sans se douter un instant de tout ce qui menace leur destin et risque de le faire dramatiquement basculer : non seulement l’arrivée dans la petite ville de deux jeunes femmes, mais encore les obsessions folles d’une vieille bigote, et – inattendue tout autant qu’angoissante -, la présence d’un tueur… Avec ce premier roman paru en 1981 aux Etats-Unis, Joyce Maynard signe un subtil portrait, toujours d’actualité, de l’Amérique profonde.

 

Le manuscrit retrouvé

Paolo Coelho

le-manuscrit-retrouve

4 juillet 1099. Alors que les croisés sont aux portes de la ville, les habitants de Jérusalem se pressent autour d’un homme mystérieux connu sous le nom du Copte pour entendre ses derniers enseignements. La foule, composée de chrétiens, de juifs et de musulmans qui vivaient jusqu’alors en parfaite harmonie, s’apprête à livrer combat et la défaite semble imminente. Mais loin de toute stratégie guerrière, c’est une véritable leçon de vie qui leur est dispensée. Le Manuscrit retrouvé est une invitation à repenser notre humanité qui pose une question d’une brûlante actualité : quelles valeurs subsistent lorsque tout a été détruit ?

 

Profanes

Jeanne Benameur

31ebZaNOILL._SL500_AA300_

Ils sont quatre, ils ne se connaissent pas mais ils vont rythmer la vie du docteur Octave Lassalle qui les a soigneusement choisis comme on compose une équipe — comme avant autour de la table d ‘opération, mais cette fois-ci, c’ est sa propre peau qu il sauve, sa propre sortie qu il prépare. Ensemble, cette improbable communauté progressivement tissée de liens aussi puissants qu inattendus, franchira un seuil, celui des blessures secrètes.
Un hymne à la vie et un plaidoyer pour la seule foi qui vaille : celle de l’homme en l’homme.

 

Villa avec piscine

Hermann Koch

koch

Après le triomphe international du Dîner, Herman Koch nous revient avec un roman toujours aussi noir, grinçant et dérangeant, qui tendrait à démontrer que point n’est besoin d’ennemis quand on a un bon médecin.
Grosse tuile en vue pour le Dr Marc Schlosser. Après le décès d’un de ses patients, le Conseil de l’Ordre l’a convoqué pour discuter d’une possible erreur médicale.
Ennuyeux, certes, mais pas dramatique : les membres du Conseil, il les croise tous les week-ends sur les terrains de golf. Que risque-t-il, une tape sur la main ? Au pire, une petite suspension ?
Sauf que le patient en question n’est autre que Ralph Meier, célébrissime acteur, idole nationale et accessoirement ami de la famille ; et que sa veuve a des doutes et compte bien le faire savoir… Pour elle, l’affaire est suspecte : Ralph est tombé malade juste après des vacances avec les Schlosser.
Qui dit vrai ? Marc a-t-il raté son diagnostic ? Aurait-il « aidé » la maladie de Ralph ?
Que s’est-il passé cet été-là, dans la villa avec piscine ?

L’Oeil du léopard

Henning Mankell

Mankell

 

Se sentant responsable de la mort de la femme qu’il aime, Hans décide de réaliser son rêve : partir à Mutshatsha, en Zambie, sur les traces d’un missionnaire suédois. A la fois fasciné et effrayé par l’Afrique, la misère, la violence et le chaos, Hans accepte d’aider Judith à diriger sa ferme et tente d’y mettre en oeuvre ses idéaux de justice. Il ne comprend pas encore ce qu’il est venu chercher ici…

 

Les vaches de Staline

Sofi Oksanen

les vaches de Staline

Deux femmes, une mère et sa fille, dans la Finlande de la fin du XXe siècle. Katariina a tout tenté pour faire oublier ses origines estoniennes et taire les traumatismes de l’ère soviétique. Anna souffre de troubles alimentaires profonds et ne pense qu’à contrôler l’image de son corps. A travers leur douleur et leurs obsessions, c’est le destin tragique de l’Estonie, le pays de sa mère, que Sofi Oksanen évoque. Les « vaches de Staline » c’est ainsi que les Estoniens déportés appelèrent les chèvres efflanquées qu’ils trouvèrent en Sibérie, dans une sorte de pied de nez à la propagande soviétique qui affirmait que ce régime produisait des vaches exceptionnelles.

Santé/Médecine

Le meilleur médicament, c’est vous !

Dr Frédéric Saldmann

Le meilleur médicament, c'est vous !

 

 

« En écrivant cet ouvrage, j’ai voulu vous donner l’ordonnance que je n aurais jamais osé rédiger en consultation et vous confier la méthode pour être en meilleure santé, et guérir par vous-même !
Le cerveau et le corps humain disposent de pouvoirs puissants, qui ne sont pratiquement jamais utilisés. Il suffit de les activer pour soigner un nombre considérable de symptômes et de maladies. L’effet est double : en corrigeant la cause et non l’effet, on diminue les récidives et on construit un vrai barrage contre les maladies. Nous possédons, au fond de nous, nos propres médicaments pour nous soigner. Nous sommes notre propre médecine, vous allez le découvrir !

Il est essentiel d’adopter une démarche active. Ne pas se comporter en assisté par rapport à sa santé, mais en entrepreneur actif. Dans ce livre, je vais vous donner les clés pour reprendre votre santé en mains et consolider tous les domaines qui la composent : alimentation, poids, allergies, sommeil, transit, sexualité, vieillissement… »

 

 

 

 

POLARS


Meutre à la sauce cajun

Robert Crais

crais

 

 

 

Louisiane, 1990’s La célèbre actrice Jodi Taylor s’interroge : qui sont ses vrais parents ? Pour l’aider à faire la lumière sur son passé, la jeune femme fait appel au fameux détective privé Elvis Cole. Arrivé en Louisiane, lieu de naissance de la star, Elvis Cole démarre une enquête de routine : maternités, avis de naissance, etc. Le tralala habituel. Mais le privé n’est pas seul sur le coup : Jimmie Ray Rebenack, détective amateur aussi malin que peu discret, l’a pris en filature. Que cache la naissance de Jodi ? Et si la belle ne lui avait pas tout dit ? Secondé par la séduisante avocate Lucy Chenier, Cole découvre bientôt le pot aux roses : Jodi est le fruit illégitime d’un amour entre un adolescent Noir et une jeune Blanche du bayou. Des révélations explosives, nuisibles à la carrière de celle qui incarne tous les jours l’Américaine modèle, que Rebenack a décidé de monnayer un bon prix. Mais lorsque ce dernier est retrouvé étranglé, l’enquête prend une autre tournure, plus dramatique. Meurtres, chantages et mensonges, pour déloger un dangereux trafiquant et sortir Jodi de la tourmente, Elvis Cole, aidé de son fidèle acolyte Joe Pike, va devoir s’enfoncer dans le bayou à ses risques et périls…

 

Le chinois

Henning Mankell

 

le chinois

 

Une tache écarlate sur la neige. Plus loin, une jambe… En tout, dix-neuf personnes massacrées à l’arme blanche à Hesjövallen. Selon les médias, un psychopathe a frappé. Pour la juge Birgitta Roslin, tout est trop bien organisé. Sa seule piste : un ruban rouge chinois. Indice qui la mène jusqu’à Pékin, dans les familles des émigrés du siècle dernier. Les humiliés auraient-ils pris leur revanche ?

 

Commentaire nath :Plus qu’un thriller ce roman ce transforme au fil de la lecture en une réflexion géopolitique

 

Glacé

Bernard Minier

 

glacé

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.
Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

 

Advertisements
Categories: Français

Post navigation

Comments are closed.

Blog at WordPress.com.