Polars francophones pour février trois styles à découvrir

Le dernier Lapon

Olivier Truc

 

 

 

Kautokeino, Laponie centrale, 10 janvier. Nuit polaire, froid glacial. Demain le soleil, disparu depuis 40 jours, va renaître. Demain entre 11h14 et 11h41, Klemet va redevenir un homme, avec une ombre. Demain le centre culturel va exposer un tambour de chaman légué par un compagnon de Paul-Émile Victor. Mais dans la nuit, le tambour est volé. Les soupçons iront des fondamentalistes protestants aux indépendantistes sami. La mort d’un éleveur de rennes n’arrange rien à l’affaire. La Laponie, si tranquille en apparence, va se révéler terre de conflits, de colères et de mystères. Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, se lancent dans une enquête longue et déroutante. Mais à Kautokeino, on n’aime guère les vagues. Ils sont renvoyés à leurs patrouilles en motoneige à travers la toundra, et à la pacification des éternelles querelles entre éleveurs de rennes. Les mystères du 72e tambour vont les rattraper. Pourquoi en 1939 l’un des guides sami a-t-il confié à l’expédition française ce tambour, de quel message était-il porteur ? Que racontent les joïks traditionnels que chante le vieil oncle de Klemet ? Que vient faire en ville ce Français qui aime trop les très jeunes filles et qui a l’air de si bien connaître la géologie de la région ? À qui s’adressent les prières de la pieuse Berit ? Que cache la beauté sauvage d’Aslak, qui vit en marge du monde moderne avec sa femme à moitié folle ? Dans un paysage incroyable, des personnages attachants et forts nous plongent aux limites de l?hypermodernité et de la tradition d?un peuple luttant pour sa survie culturelle. Un thriller magnifique et prenant, écrit par un auteur au style direct et vigoureux, qui connaît bien la région dont il parle.

 

Les souliers bruns du quai Voltaire

Claude Izner

 

 

 

En ce début de l’année 1898, bouquinistes, rivagiers et habitués du quai Voltaire sont pris dans la tourmente. Qui va jusqu’au meurtre pour la possession d’une brochure insignifiante ? Pour quel mobile assassine-t-on des amateurs de confitures ? Et ces “souliers bruns”, à qui appartiennent-ils ? Victor Legris et Joseph Pignot, impliqués malgré eux dans cette série d’homicides, tentent d’assembler les pièces éparses du puzzle. Les voici lancés sur les traces du crime alors qu’éclate le scandale du J’accuse, de Zola.

 

Saturne

Serge Quadruppani

 

Saturnia en Toscane, ses sources d’eau chaude et soufrée, ses thermes, ses curistes… et son tueur. L’homme qui a abattu trois femmes au bord d’une piscine a-t-il tiré au hasard ou connaissait-il ses victimes ? Est-ce un terroriste lié à Al-Quaïda, un tueur de la Mafia ou un mercenaire au service de l’Etat ? L’ouverture du G8 à L’Aquila peut-elle expliquer ce carnage ? Dépêchée sur place, la célèbre commissaire anti-Mafia, Simona Tavianello, doit répondre à toutes ces questions et à bien d’autres encore. Car pour mener à son terme cette enquête foisonnante et complexe, la commissaire doit ménager les intérêts de tous sans perdre de vue son but : la vérité.

L’auteur
Ecrivain reconnu, Serge Quadruppani est aussi traducteur d’italien et dirige la collection Bibliothèque italienne des éditions Métailié. Saturne , première des enquêtes de la commissaire Tavianello à paraître en Folio Policier, a reçu le Prix des lecteurs – Quais du Polar 2011.

Bonne lecture

Advertisements
Categories: Français

Post navigation

Comments are closed.

Blog at WordPress.com.