BD : Final Incal une histoire à suivre!

Après l'Incal T1 : Le Nouveau Rêve

Douze ans après le sixième tome des aventures de John Difool, Mœbius revient à l’univers de L’Incal avec Après l’incal, une histoire prévue initialement en deux volumes… qui restera hélas inachevée.

L’histoire aurait pu en rester là. Mais lorsque Jodorowsky découvre le talent du mexicain José Ladrönn, il décide de recommencer l’histoire à zéro… Ce qui donne alors Final Incal, dont la base repose sur le scénario imaginé pour Après L’Incal, que Jodorowsky décide de développer sur trois tomes pour Ladrönn.

Deux versions coexistent donc : celle, inachevée, du créateur d’origine Mœbius qui parle la langue naturelle de l’Incal, et celle de Ladrönn, styliste flamboyant et virtuose fasciné par l’univers de L’Incal.

L’idée s’est imposée tout naturellement de permettre à ces deux versions de se compléter. Après L’Incal sera donc réédité conformément à sa première édition, tandis que la suite dessinée par Ladrönn, adaptée pour s’enchaîner parfaitement avec le volet initial de Moebius, réunira la fin du premier tome de Final Incal et l’intégralité du tome 2.

Final Incal T1 : Les Quatre John Difool

Le dernier cycle de la série phare de Jodorowsky !

Le retour de John Difool va étonner plus d’un lecteur : on n’a jamais vu un Incal aussi bien dessiné, en combinant la lisibilité et l’élégance  de Moebius avec la technicité et la modernité de Gimenez. Ce nouvel auteur prodige s’appelle Ladrönn. C’est un artiste renommé outre-Atlantique. Dessiner l’Incal est le rêve de sa vie. Gageons que les fans ne seront pas déçus et que les qualités de l’album à elles seules convaincront aussi un large public. Avec la saga de L’Incal, Jodorowsky et Moebius au début des années 80 avaient révolutionné la SF, introduisant un ton nouveau et des thèmes jamais abordés en bande dessinée. Aujourd’hui, l’idée de mêler space-opera et quête mystico-religieuse fait partie du menu courant. Alors la saga de L’Incal se retourne vers elle-même et creuse sa propre mythologie. Ce n’est pas moins de quatre John Difool différents qui deviennent les héros d’une histoire qui renoue avec le grand Jodorowsky de L’Incal Noir…

Final Incal T2 : Louz de Garra

La saison finale du best-seller mondial de SF !

Stimulé par le graphisme spectaculaire de Ladrönn, Jodorowsky poursuit le récit des folles aventures de John Difool, son anti-héros fétiche révélé dans L’Incal.

Un John Difool que l’on retrouve doué d’ubiquité, devenu quatre fois lui-même, et arborant de ce fait quatre facettes fort différentes de sa personnalité… Laquelle primera ? 

“Louz de Garra” est le nouvel épisode d’une trilogie entamée il y a une décennie, et dont l’histoire mouvementée mérite que l’on s’y arrête un instant.

Moebius n’a pas repris ses pinceaux pour ce deuxième tome, c’est bien Ladrönn qui en est l’auteur avec Jodorowsky, mais l’histoire a été réadaptée pour que ce second opus s’ emboite parfaitement avec le premier volume d’ Après l’Incal

Ainsi le lecteur a-t-il le choix d’opter pour Après l’Incal ou Final Incal, selon sa préférence.

Advertisements
Categories: Bande dessineé, Comics, etc.

Post navigation

Comments are closed.

Blog at WordPress.com.